Aide de la France aux populations du Guatemala touchées par la dépression tropicale Nº16.

JPEG Mme Michèle Ramis-Plum, Ambassadrice de France au Guatemala et M. Adriano Gonzalez-Regueral Représentant de l’UNICEF.

La France et l’UNICEF s’unissent pour mettre en place des systèmes de potabilisation de l’eau pour les victimes des inondations dans les départements du Quiché, Alta Verapaz et Petén.

Guatemala Ciudad, le 5 décembre 2008 – En réponse à l’appel à l’aide internationale lancé par le Gouvernement du Guatemala à la suite de la dépression tropicale No. 16, la France a décidé d’une intervention pour apporter un premier secours aux familles, aux enfants et aux adolescents les plus touchés grâce à une donation de 50.000 euros.

Ces fonds seront mis en place à travers l’UNICEF dans le cadre d’un programme pour l’assainissement de l’eau et seront destinés à l’achat et installation de dispositifs pour la potabilisation de l’eau, facilitant ainsi l’accès à une eau de qualité sûre aux communautés des départements de Alta Verapaz, Petén et Quiché, qui ont été les plus touchés par les fortes pluies.

Une fois résolus les problèmes les plus urgents, ces dispositifs de potabilisation de l’eau seront administrés par le Ministère de la Santé Publique et de l’Assistance Sociale, la Commission Nationale pour la Réduction des Désastres –CONRED- et les Municipalités, qui pourront intervenir rapidement en cas d’éventuels nouveaux désastres.

Ce projet bénéficiera à 7,500 familles (soit environ 37,500 personnes), dont approximativement 7,500 d’enfants de moins de 5 ans, 4,000 entre 6 et 12 ans et 3,500 adolescents entre 13 et 17 ans, ce qui aura permettra de réduire la morbi-mortalité enfantine et d’amélioration la santé des femmes enceinte et de la population en général.

“La République Française répond à l’appel international du Gouvernement du Guatemala en faveur des victimes des inondations dans le nord du pays. Notre priorité est d’apporter un secours aux enfants et aux femmes, qui sont généralement ceux qui sont souffrent le plus”, a déclaré Michèle Ramis-Plum, Ambassadrice de France au Guatemala.

Le Gouvernement guatémaltèque, face aux conséquences des pluies qui se sont produites du 13 au 28 octobre qui ont fait plus de 48,000 sinistrés, a lancé début novembre un appel à la coopération internationale pour faire face aux dommages.

“Nous exhortons les pays amis de la communauté internationale à se joindre à cette effort d’assistance humanitaire : les familles sinistrées attendent la solidarité internationale”, a déclaré le Représentant de l’ UNICEF au Guatemala, Adriano González-Regueral.

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page