Archéologie : commémoration des 60 ans de la coopération franco-guatémaltèque [es]

2014 est une année importante pour la coopération franco-guatémaltèque en Sciences Sociales et en archéologie : en 1954, les premières fouilles archéologiques françaises commençaient à Chuwa Nima’Ab’äj (anciennement nommé Mixco Viejo). Le docteur Henri Lehmann, archéologue rattaché à la Mission Archéologiques française au Guatemala dirigea les recherches pendant quatre ans, six mois par an, et termina ses travaux par la restauration de nombreuses structures préhispaniques qui aujourd’hui peuvent s’apprécier au cours de la visite du site archéologique.

JPEG

La Mission Archéologique Française au Guatemala a engendré, bien plus tard, la création du Centre d’Etudes Mexicaines et Centraméricaines (CEMCA), qui dépend du MAE et du CNRS, ce qui a permis l’élargissement de ses activités aux sciences sociales dans leur ensemble, à travers la coopération des spécialistes français et guatémaltèques en archéologie, en sociologie, en anthropologie, en histoire, en géographie ou en sciences politiques.

Plus d’information sur le site internet du CEMCA : http://www.cemca.org.mx/noticias.php?id=1709

Dernière modification : 12/12/2016

Haut de page