Conférence sur les océans aux Nations unies – 5-9 juin – Nations unies, New York

La Conférence sur les Océans s’articulera autour de sessions officielles – dont des réunions au niveau ministériel – et d’événements parallèles. Elle se conclura par l’adoption d’une déclaration (“Call for Action”) afin d’engager de futures actions en faveur des océans.
Le programme complet de la conférence est publié en ligne

Très engagée pour la protection des océans, la France organise ou soutient quatre événements parallèles dans le cadre de la conférence :
-  Climat et océan atlantique, le 5 juin
-  La transition vers l’économie bleue, le 7 juin de 11h à 12h30
-  Energie marine, le 7 juin de 13h15 à 14h30
-  Aires marines protégées, le 9 juin
-  Evènement Plateforme Océan – climat

PNG


1. Pourquoi une conférence internationale sur les océans ?

Les océans représentent une richesse inouïe pour l’ensemble de la planète. Pourtant, nos actions les mettent toujours plus en danger.

Les mers et océans représentent 71% de la surface totale du globe. En produisant la moitié de l’oxygène que nous respirons et en absorbant un tiers du dioxyde de carbone que nous produisons, les océans sont de véritables régulateurs climatiques.

De plus, les richesses des océans sont aussi un apport économique considérable ; leur déclin a un impact négatif sur la vie de millions de personnes dépendant directement des activités maritimes pour vivre et prospérer.

Parce qu’ils sont si vastes, il est parfois difficile de se rendre compte de l’impact négatif de l’activité humaine sur les océans et leur écosystème pourtant si fragile. Chaque année, plus de 8 million de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. La surexploitation menace de nombreuses espèces de poisson. D’un point de vue sécuritaire, de nombreux Etats insulaires sont menacés par la montée des eaux.

L’Accord de Paris a tiré la sonnette d’alarme. La Conférence sur les océans marquera le passage à l’action pour entériner le cycle de déclin des océans.

2. La France et les océans : une puissance maritime qui œuvre pour la préservation des océans.

Au niveau national, la France est une véritable puissance maritime : l’espace maritime français se place au second rang mondial. 5ème puissance portuaire européenne, la France est un acteur clé de l’industrie maritime et son littoral est également l’une des premières destinations touristiques au monde. La préservation des océans participe donc à une économie durable !

A l’échelle internationale, la France s’engage pour la préservation des océans notamment au sein de la coalition internationale contre les sacs plastiques afin de lutter contre les millions de tonnes de plastique déversées chaque année dans l’océan. De plus, elle soutient le développement d’une économie bleue, basée sur une exploitation responsable des océans qui tient compte des limites de ce que peuvent nous fournir les ressources maritimes.

JPEG

En Savoir plus

-  Discours de François Delattre à la réunion du Conseil de sécurité sur les implications sécuritaires de la montée du niveau de la mer
-  Le site de la Conférence sur les océans
-  La France et la gestion durable et responsable du milieu marin
-  La campagne Océans propres du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP)
-  Objectif de développement durable 14 : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
-  La stratégie française pour la mer et le littoral

Dernière modification : 31/05/2017

Haut de page