Coronavirus : FAQ Guatemala et Belize

Face aux interrogations de nos compatriotes, l’Ambassade de France au Guatemala et au Belize est pleinement mobilisée. Nous répondons ici à certaines de vos nombreuses questions légitimes.

PNG

Le 11 mars, l’OMS a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19 apparue à Wuhan fin décembre 2019. A ce jour, des dizaines de milliers de cas ont été confirmés en Chine et dans de nombreux autres pays (voir liste des pays concernés et chiffres sur le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies).

Afin de limiter cette urgence sanitaire mondiale sur leurs territoires, de nombreux pays, dont le Guatemala et le Belize, ont annoncé des mesures de restriction qui affectent les Français à l’étranger. Face aux interrogations de nos compatriotes, l’Ambassade de France au Guatemala et au Belize est pleinement mobilisée.

Vous trouverez ci-après la réponse à certaines de vos nombreuses questions légitimes.
Si votre interrogation ne porte pas sur un de ces thèmes, vous êtes invités à nous écrire au courrier@ambafrance-gt.org ou nous appeler en cas d’urgence au +(502) 52 02 20 22.

Pour tout éventuel incident, vous êtes invités à vous rapprocher du contact référent de l’Institut guatémaltèque de tourisme selon le département où vous vous trouvez :

JPEG

1/ Je suis Français(e) et je me trouve actuellement au Guatemala ou au Belize dans l’attente d’un réacheminement vers l’Europe. Que dois-je faire ?

Le Guatemala a fermé l’ensemble de ses frontières terrestres, maritimes et aériennes depuis le 17 mars pour une durée indéterminée.

Le Belize a fermé l’ensemble de ses frontières terrestres, maritimes et aériennes depuis le 24 mars. La réouverture des frontières aérienne a été annoncée pour le 15 août par les autorités.

Pour les Français de passage encore bloqués au Guatemala, il convient de prendre ses dispositions afin de trouver un logement temporaire et de limiter au maximum les déplacements. Pour se loger, une liste d’hôtels a été fournie par l’Institut guatémaltèque de tourisme (INGUAT) afin de loger des Français bloqués à des tarifs préférentiels.

L’Ambassade de France n’est pas en mesure de prendre en charge votre hébergement dans l’intervalle. Il vous appartient de prendre contact avec votre assurance (assurance voyage spécifique, assurance de carte bancaire…), afin de connaître les possibilités de prise en charge qui vous sont offertes.

Nous conseillons à tous les voyageurs de contacter dès que possible leur compagnie aérienne par tous moyens (téléphone, réseaux sociaux, courriel, site internet), afin de signaler leur présence au Guatemala ou au Belize et leur besoin de retour en Europe.

Nous invitons enfin tous les Français de passage au Guatemala et au Belize à se signaler auprès de l’Ambassade au courriel suivant en nous précisant, si nécessaire, votre situation médicale : courrier@ambafrance-gt.org

2/ Quelles mesures sont appliquées aux frontières aériennes, maritimes et terrestres du Guatemala et du Belize ?

Guatemala

Le 17 mars, le Guatemala a fermé l’ensemble de ses frontières aériennes, maritimes et terrestres jusqu’à nouvel ordre. La frontière terrestre avec le Mexique demeure ouverte pour les étrangers bloqués au Guatemala. Néanmoins, pour des raisons sécuritaires, l’Ambassade de France ne recommande pas de s’y rendre.
Les guatémaltèques, les résidents temporaires ou permanents ainsi que les membres du corps diplomatique accrédités au Guatemala seront autorisés à rentrer au Guatemala uniquement par voie terrestre, mais peuvent être placés en quarantaine pendant sept jours minimum, à domicile (avec supervision médicale quotidienne) en l’absence de symptômes, à l’hôpital Villa Nueva, situé près de la capitale, s’ils présentent certains symptômes (en particulier fièvre, toux, douleurs musculaires).

Belize
Le 15 mars, les autorités béliziennes ont décidé d’une interdiction d’entrée sur le territoire pour :
• tous les ressortissants européens, Français inclus, ainsi que ceux de Chine, de Hong-Kong, d’Iran, du Japon et de Corée du Sud ;
• tous les voyageurs ayant séjourné en Europe ou dans l’un de ces pays au cours des 30 derniers jours précédant leur déplacement au Belize.
Les ressortissants béliziens et les résidents en provenance de ces pays seront quant à eux placés en auto-isolement à leur retour au Belize et devront suivre un protocole sanitaire en lien avec les autorités de santé locales.
Le 20 mars, les autorités béliziennes ont annoncé en plus la fermeture de leur frontière Nord avec le Mexique à compter du samedi 21 mars minuit et la fermeture de leur aéroport à compter du 23 mars.
La réouverture des frontières aériennes et la reprise du tourisme a été annoncée pour le 15 août par les autorités.

3/ Les autorités guatémaltèques ont annoncé l’ouverture de la frontière terrestre avec le Mexique pour les étrangers désirant sortir du territoire. Comment puis-je faire pour rejoindre le Mexique ?

Le 17 mars, les autorités guatémaltèques ont annoncé que la frontière terrestre du Mexique demeurait ouverte pour les étrangers bloqués au Guatemala désirant sortir du territoire.

Dans ce cadre, chacun est libre de se déplacer en respectant les restrictions de circulation mises en place par le gouvernement, en prenant toutes les précautions nécessaires. Dans la perspective d’éventuels trajets des Français de passage souhaitant rejoindre le Mexique, l’Ambassade appelle à la plus grande prudence.

En cas de déplacement groupé, notez que les transports touristiques, ainsi que les transports publics, ne peuvent pas dépasser 50% de sa capacité. Les Français de passage sont invités à signaler à l’Ambassade tout incident sur la route et à se rapprocher directement de l’Institut guatémaltèque du tourisme (INGUAT) pour leur porter assistance en contactant le (+502) 4797 3498.

Pour des raisons sécuritaires, l’Ambassade rappelle, pour ceux qui le peuvent, qu’il est recommandé de rester au Guatemala en attendant de pouvoir regagner la France.

4/ Je suis Français(e) et je suis ou j’ai été soumis(e) à une mesure de confinement. Que dois-je faire ?

Pour les Français résidant au Guatemala et le corps diplomatique : vous devez impérativement rester confiné à la résidence / l’hôtel que vous avez déclaré aux autorités à votre arrivée et respecter les recommandations des autorités sanitaires guatémaltèques, qui vérifieront votre état de santé par des appels téléphoniques ou par des visites en personne. En cas d’apparition de symptômes, veuillez contacter la plateforme téléphonique du médecin conseil de l’ambassade, le docteur Manuel Caceres, gérée par Asistencia Médica et accessible 24h/24 et 7j/7 au : +502 5203 0525 (numéro WhatsApp) ou les numéros spéciaux mis en place par les autorités guatémaltèques le 1517 et le 1540.

Vous ne devez en aucun cas vous présenter en personne à l’Ambassade de France, que vous pouvez contacter par courriel ou téléphone pour signaler votre situation. L’Ambassade de France n’est pas en mesure d’intervenir auprès des autorités locales pour faire lever la quatorzaine qui vous a été imposée.

Pour les Français de passage qui se verraient imposer un confinement : vous devez respecter les règles des autorités locales et signaler votre situation par courriel ou téléphone à l’Ambassade. Pour le moment, les cas suspects sont confinés soit à domicile (dans votre hôtel), soit à l’hôpital Villa Nueva ou au Parque La Industria.

5/ Que dois-je faire si j’ai les symptômes suivants : fièvre, toux sèche, difficultés respiratoires ?

Vous devez rester à votre domicile/votre hôtel et appeler la plateforme téléphonique du médecin conseil de l’ambassade, le docteur Manuel Caceres, gérée par Asistencia Médica au :+502 5203 0525 (numéro WhatsApp) ou les numéros spéciaux mis en place par les autorités guatémaltèques le 1517 ou le 1540.

Vous pouvez signaler votre situation à l’Ambassade au courriel courrier@ambafrance-gt.org qui pourra vous mettre en relation avec le médecin conseil de l’Ambassade si nécessaire.

Il est recommandé de ne pas se déplacer directement vers les hôpitaux afin d’éviter l’engorgement des services d’urgence, réservés aux cas graves.

6/ Outre les restrictions applicables aux voyageurs, quelles mesures ont été prises par les autorités guatémaltèques et béliziennes ?

Guatemala

Les autorités ont annoncé le 14 mars la fermeture de toutes les écoles, collèges, lycées et universités.

Le 13 avril, le port du masque dans les espaces publics a été rendu obligatoire.

Le 27 juillet, de nouvelles mesures de restrictions ont été annoncées :

• Couvre-feu entre 21h et 04h du matin
• L’ensemble des restrictions concernant la circulation des véhicules et les déplacements interdépartementaux est désormais levée.
• Le Gouvernement guatémaltèque annoncera tous les 14 jours le niveau d’alerte de chaque commune (rouge, orange, jaune ou vert) qui déterminera les restrictions applicables dans la zone.
• Les informations relatives au niveau d’alerte de chaque commune et à l’ensemble des restrictions applicables sont disponibles à : https://covid19.gob.gt/tablero.html.
• L’Ambassade de France recommande à tous les Français résidents et de passage au Guatemala de respecter les instructions des autorités guatémaltèques et de limiter leurs déplacements au maximum.

Ces mesures seront en vigueur jusqu’au 9 août.

Belize

Outre les restrictions applicables aux voyageurs, le Belize a annoncé :

la fermeture des écoles à compter du 20 mars
l’interdiction des événements de plus de 25 personnes

7/ Combien de temps dureront l’ensemble des mesures ?

Guatemala

Le Guatemala a fermé ses frontières le 17 mars jusqu’à nouvel ordre. Aucune date limite n’est fixée concernant l’interdiction de territoire des Français et la réouverture de l’aéroport.

L’ensemble des mesures complémentaires annoncées sont valables jusqu’à nouvel ordre (voire "Outre les restrictions applicables aux voyageurs, quelles mesures ont été prises par les autorités guatémaltèques et béliziennes ?").

Belize

La réouverture des frontières aérienne et la reprise du tourisme a été annoncée pour le 15 août par les autorités.

La fermeture des écoles vaut jusqu’au 10 août. Aucune date limite n’est fixée concernant l’interdiction des rassemblements de plus de 25 personnes.

8/ Je suis Français(e), mon vol a été suspendu et mon titre de séjour touristique arrive à sa fin ?

Pour le Guatemala, l’Institut guatémaltèque de migration a annoncé dans un communiqué en date du 6 avril 2020 que les étrangers entrés au Guatemala sous couvert d’un visa de tourisme et n’ayant pas pu partir en raison des restrictions de voyage mises en œuvre en réponse à la pandémie de COVID-19 sont autorisés à rester sur le territoire jusqu’à la levée de l’état de calamité, et ce même si leur autorisation de séjour de 90 jours entre-temps.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter l’Institut guatémaltèque de migration http://igm.gob.gt/ ou au (502) 2411-2411.

Pour le Belize, votre titre de séjour touristique est de 30 jours. Une prolongation du séjour temporaire peut être obtenue auprès des services de l’immigration locale.

9/ Le Président de la République et le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ont annoncé qu’un rapatriement serait organisé là où il est nécessaire. Qu’en est-il du Guatemala et du Belize ?

Des vols de rapatriement au départ du Guatemala ont été organisés le 30 mars et le 16 juin et un vol au départ du Belize a été organisé le 17 mai. Ainsi, à ce stade, il n’y a plus de rapatriement prévu à court terme au départ du Guatemala ou du Belize.

Néanmoins, en constante concertation avec Paris, nos partenaires européens et les autorités guatémaltèques, l’Ambassade reste pleinement mobilisée 24h sur 24 afin de faire remonter vos difficultés, vous informer le plus rapidement possible de l’évolution de la situation et examiner toutes les mesures d’urgence à mettre en œuvre afin de faciliter dans les meilleurs délais votre retour en France.

10/ Les frontières de l’UE et de l’espace Schengen sont-elles fermées ?

Les citoyens européens et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens et suisses restent toutefois admis à entrer sur le territoire national, ainsi que leurs membres de famille ressortissants de pays tiers.

Les guatémaltèques et bélizéens qui ont leur résidence principale en France (titulaires d’un permis de séjour français ou européen) et qui rejoignent leur domicile peuvent également rentrer en France. Il en va de même pour les autres nationalités.

Les voyageurs étrangers en provenance du Guatemala et du Belize, se voient remettre à leur arrivée sur le territoire national, une information sur les conditions dans lesquelles une éventuelle quatorzaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

11/ Quels sont les gestes barrières contre le Coronavirus ?

-  Lavage très régulier des mains. Ce lavage peut se faire à l’eau et au savon ou avec un soluté hydro alcoolique (SHA)
-  Désinfection régulière des surfaces de travail (avec un produit type Javel)
-  Tousser et éternuer dans son coude
-  Utiliser des mouchoirs à usage unique
-  Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
-  En cas de symptômes appeler les autorités sanitaires locales.

Il est conseillé aux personnes aux personnes âgées de rester chez elles.

ATTENTION : Le port du masque est obligatoire sur la voie publics et dans les espaces ouverts au public au Guatemala.

JPEG

12/ Quelles sont les mesures mises en place en France pour lutter contre le COVID-19 ? Pourrais-je regagner mon domicile ?

L’ensemble des mesures prises par le gouvernement français pour lutter contr le Covid sont cusultables ici : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le ministère de l’Intérieur indique que le retour de personnes à leur domicile est un cas dérogatoire prévu aux restrictions de déplacement.

Pour votre retour en France métropolitaine, il est impératif que vous complétiez et ayez sur vous 2 documents :

• L’Attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis les pays tiers*

(*TOUS LES PAYS HORMIS LES ETATS MEMBRES DE L’UNION EUROPEENNE ET ANDORRE, ISLANDE, LIECHTENSTEIN, MONACO, NORVEGE, SAINT-MARIN, SUISSE, ROYAUME-UNI, VATICAN)

Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination de la France métropolitaine, ainsi qu’aux autorités en charge du contrôle des frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

L’ensemble de ces documents est téléchargeable sur le site du Ministère de l’intérieur français.

Plus d’informations : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Coronavirus-COVID-19-Questions-reponses-sur-les-mesures-de-restrictions.

• La Déclaration sur l’honneur de non symptôme

Cette déclaration sur l’honneur attestant que vous ne présentez pas de symptôme d’infection au Covid-19 est à présenter au transporteur aérien avant l’embarquement.

Plus d’informations : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Coronavirus-COVID-19-Questions-reponses-sur-les-mesures-de-restrictions.

les personnes arrivant du Guatemala et du Belize sont invitées, une fois arrivées en France, à se soumettre à une quatorzaine volontaire à leur domicile où dans le lieu de leur choix.

En cas de retour d’un ressortissant ne pouvant pas rentrer par ses propres moyens à son domicile, un proche est autorisé à se déplacer, en voiture notamment, pour accueillir le voyageur à l’aéroport. Il doit être muni de son attestation de déplacement dérogatoire disponible en format numérique ou papier sur le site du Ministère de l’intérieur en mentionnant le motif « déplacement pour motif familial impérieux », et en fournissant une copie du billet d’avion du proche et de la carte d’embarquement au retour.

Pour connaître les zones où le virus circule activement, il est utile de se référer à la liste des zones d’exposition à risque établie par le ministère de la santé.

13/ Comment sont pris en charge les éventuels patients symptomatiques à l’aéroport en France ?

Ils sont isolés et pris en charge par le service médical d’urgence de l’aéroport puis, comme tout cas potentiel de COVID-19, par le SAMU Centre 15, conformément aux procédures en vigueur.

Dernière modification : 30/07/2020

Haut de page