Crise Covid-19 : dispositif exceptionnel des bourses scolaires

Un aménagement du dispositif des bourses scolaires est mis en place pour répondre aux difficultés rencontrées par les familles dans le contexte exceptionnel lié à l’épidémie de Covid-19.

Pour répondre aux difficultés économiques rencontrées par la communauté française en raison de la situation exceptionnelle liée à l’épidémie de Covid-19, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a souhaité un aménagement du dispositif des bourses prenant en compte les revenus de l’année en cours.

Les familles françaises qui rencontreraient des difficultés économiques sont invitées à se rapprocher de la section consulaire de l’ambassade de France au Guatemala (brice.sardain@diplomatie.gouv.fr/ stephane.le-marrec@diplomatie.gouv.fr) et de leur établissement scolaire pour connaître les modalités de l’aide qui peut leur être apportée, pour le paiement du 3e trimestre de l’année scolaire en cours comme pour l’obtention d’une bourse pour l’année scolaire 2020-2021.

Pour rappel, les conditions d’éligibilité aux aides à la scolarité sont :
- être de nationalité française et résider dans la circonscription consulaire ;
- le demandeur et l’enfant doivent être inscrits auprès du consulat (vérifiez que votre inscription et celle de votre enfant sont en cours de validité) ;
- l’enfant doit être âgé d’au moins 3 ans dans l’année civile de la rentrée scolaire ;
- l’enfant doit être scolarisé dans un établissement français homologué de la circonscription consulaire.

A fin d’accompagner les familles françaises fragilisées financièrement par la crise du COVID-19, des aménagements et mesures complémentaires aux dispositions existantes ont été mises en place par l’AEFE. Dans ce cadre, il convient de distinguer trois cas de figure :

1/ Les familles déjà boursières peuvent, en raison de difficultés économiques liées à la crise sanitaire (perte d’emploi et/ou de revenus, etc.), demander une révision de la quotité déjà attribuée au titre de l’année scolaire 2019/2020 en veillant à fournir les justificatifs relatifs à leur situation.

2/ Les familles non boursières mais ne pouvant faire face aux frais de scolarité de leurs enfants pour l’année en cours (2019/2020) en raison de difficultés économiques liées à la crise sanitaire (perte d’emploi et/ou de revenus, etc.) peuvent demander l’attribution d’une bourse pour le paiement des frais de scolarité du 3e trimestre. Cette attribution se fera sur la base de la présentation de documents attestant d’une baisse très significative des revenus depuis au moins un mois.

3/ Les familles ayant présenté une demande de bourse pour l’année scolaire 2020/2021 peuvent demander le réexamen de leur dossier en fournissant de nouveaux justificatifs.

Pour l’ensemble de ces dossiers, il est requis de produire un minimum de documents attestant de la récente dégradation financière de la famille.

La date limite de dépôt de ces dossiers est fixée au 29 mai prochain.

Dernière modification : 30/04/2020

Haut de page