Découvertes scientifiques du projet archéologique franco-guatémaltèque Naachtun

Les récentes découvertes scientifiques du Projet Archéologique franco-guatémaltèque Petén-Nord Naachtun, ont été présentées lors d’une conférence de presse le mercredi 7 mai, dans le Salon des Ministres du Palais National de la Culture de Guatemala.

La lecture de textes sculptés sur des stèles de l’époque Classique (250-900 apr. J.-C.), indique que Naachtun s’appelait en réalité Sutz’ (chauve-souris), et que l’un de ses dirigeants a joué un rôle prédominant en tant que chef de guerre lors de l’entrée des émissaires de Teotihuacan à Tikal en 378 de notre ère, modifiant ainsi le cours de l’histoire de Tikal et d’une grande partie de l’aire maya des Basses Terres.

Les résultats ont été présentés par le directeur du Projet Naachtun, Philippe Nondédéo, puis commentés par la Directrice général de la Fondation Pacunam, Claudia Rosales, le Directeur général du Patrimoine culturel et naturel, Oscar Eduardo Mora, ainsi que par Mélanie Forné, Responsable de l’antenne Amérique centrale du Centre d’études mexicaines et centraméricaines (CEMCA).

Le même jour, l’Ambassadeur de France, Philippe Franc, a réuni à la Résidence de France les membres du projet franco-guatémaltèque Naachtun, ainsi que les représentants du Ministère de la Culture et des Sports, de la Fondation Pacunam, de FUNDAECO et les Ambassadeurs de l’Union européenne, de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Italie.

Dernière modification : 12/12/2016

Haut de page