Euro 2016

JPEG

Du 10 juin au 10 juillet 2016, la France sera l’hôte de la phase finale du 15ème Championnat d’Europe de football de l’UEFA. 24 équipes participeront à la phase finale de l’Euro. Au total, 51 matches se disputeront dans 10 villes de France dont 12 matches accueillis à Paris (5 au Parc des Princes et 7 au Stade de France).

L’Histoire de la compétition

Découvrez l’histoire du Championnat d’Europe de l’UEFA de ses origines à nos jours : cliquez ici.

Les 10 villes hôtes en France

JPEG

Le calendrier des matchs

Consulter le calendrier des matchs sur le site www.france.fr et sur le site de l’UEFA

La mascotte officielle de l’Euro 2016

Nous vous présentons "Super Victor" : cliquez ici.

La France est pleinement mobilisée dans la préparation de l’Euro 2016

Mesures de sécurité en vue de l’Euro 2016 (25 novembre 2015)

La réussite de l’Euro 2016, grande fête populaire, passera en premier lieu par un tournoi sans incident sécuritaire. Trois décisions importantes ont été adoptées.

La réussite de l’Euro 2016, grande fête populaire, passera en premier lieu par un tournoi sans incident sécuritaire. Une réunion s’est tenue autour de Bernard Cazeneuve, Patrick Kanner et Thierry Braillard pour construire une sécurité maximale en vue de l’Euro 2016, en particulier dans et aux abords des stades, mais aussi dans les Fan zones.

Beaucoup a été fait depuis 2 ans déjà, en étroite collaboration entre toutes les parties prenantes de l’organisation, sur la sécurisation des stades et des Fan zones. Ce travail avait déjà anticipé un renforcement de la menace terroriste, avec des dispositifs évolutifs et réactifs.

Au regard du contexte actuel, des mesures complémentaires s’imposent néanmoins. Elles ont été décidées d’un commun accord entre tous les partenaires de l’Euro 2016. Trois décisions importantes ont notamment été adoptées :

- tirer tous les enseignements des incidents au Stade de France pour renforcer la sécurité dans les stades ; ce sera notamment le cas en matière de vidéo protection, avec l’appui de l’État qui pourra participer au financement via le fonds interministériel de prévention de la délinquance qui a été augmenté ;
- tout faire pour maintenir l’organisation de Fan zones dans les 10 villes hôtes, sous réserve qu’elles se conforment strictement au cahier des charges fixé par le Gouvernement. Ce cahier des charges sera en outre complété, notamment sur les contrôles d’accès et la vidéo protection. Dans le cas contraire, les Fan zones ne pourront accueillir du public ;
- encadrer très strictement les rassemblements ou écrans géants hors des Fan zones, dans les villes hôtes et partout en France. Ils ne seront possibles que dans des lieux fermés, stades, gymnases, etc., et sous réserve qu’ils respectent des prescriptions de sécurité établies dans les prochaines semaines, en lien avec les élus et les organisateurs.

Compte-rendu du Conseil des ministres du 10 février 2016

Le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports et le secrétaire d’État chargé des sports ont présenté une communication relative à la préparation de l’Euro 2016.

A quatre mois du coup d’envoi de l’Euro 2016, le Gouvernement réaffirme son plein engagement pour la réussite de cette manifestation sportive qui se déroulera dans dix des plus importantes agglomérations françaises.

Plusieurs étapes importantes ont été franchies au cours des derniers mois. Le vaste chantier de modernisation des stades est achevé, et dote la France de l’un des parcs de grands stades les plus modernes de l’Union européenne. L’État est mobilisé depuis plus de deux ans en appui à l’organisation, au travers de ses compétences régaliennes, mais aussi pour s’assurer de la dimension populaire de l’évènement.

Dans la dernière ligne droite avant le 10 juin 2016, le Gouvernement agira en particulier dans trois directions :

- Faire de l’Euro 2016 un évènement au service du développement économique et de l’emploi : les retombées économiques sont estimées à plus d’un milliard d’euros au niveau national pour les entreprises et pour l’État ; un surcroît d’activité pour des centaines de petites et moyennes entreprises françaises est attendu ; l’Euro 2016 sera une vitrine pour l’excellence française à l’international et un événement moteur pour l’emploi et la formation – 20 000 postes ont été créés grâce à la modernisation des stades,
Plus de 94 000 pour l’organisation de la compétition, en particulier pour les personnes éloignées du marché du travail (jeunes demandeurs d’emploi, habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, personnes en situation de handicap). Une évaluation économique au niveau national sera lancée.

- Faire de l’Euro 2016 un évènement à très haut niveau de sécurité : c’est une préoccupation constante mobilisant les services de l’État, les organisateurs et les villes hôtes depuis deux ans. Elle concerne tous les sites, en particulier les stades, les camps de base et les millions de visiteurs accueillis dans les « fans zones mais aussi les lieux de retransmission sur grands écrans en dehors des "fans zones" officielles.

- Faire de l’Euro 2016 un évènement qui rassemble tous les Français : le comité "11 tricolore", lancé par le Président de la République, favorise et soutient des actions autour de thématiques variées (culture, jeunesse, numérique, handicap, développement durable, emploi, économie et tourisme) en lien avec l’Euro 2016. Il se conclura par une manifestation populaire à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance le 29 mars 2016. A travers le dispositif "Tous prêts pour l’Euro 2016", l’État et la Fédération française de football se mobilisent pour rassembler et faire participer toutes les Françaises et les Français, en particulier les plus éloignés géographiquement (les territoires ultra-marins), socialement ou économiquement de cette manifestation. Le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports a acquis de 20 000 places pour récompenser, avec une finalité sociale, les meilleurs projets. L’initiative sera déclinée à l’occasion des grands événements que la France accueillera en 2017. Enfin, près de 6 000 volontaires seront mobilisés.

Les actions déployées autour de cette manifestation d’envergure exceptionnelle traduisent le volontarisme de l’État pour développer l’accueil de grands événements sportifs. La réussite de l’Euro 2016 sera déterminante, elle renforcera la légitimité de la France à porter une candidature gagnante pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, dont le logo a été dévoilé hier.

Plus d’informations :

- Site du Gouvernement
- L’État mobilisé pour réussir l’Euro 2016 : site du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
- Site de l’UEFA
- La France accueille l’Euro 2016 : site officiel de l’Office de Tourisme et des Congrès des Paris

Dernière modification : 24/11/2016

Haut de page