Le Petit Prince traduit en Kaqchikel [es]


Le 16 novembre, l’Ambassade de France au Guatemala et l’Institut de linguistique et d’interculturalité (ILI) de l’Université Rafael Landívar ont présenté conjointement, à l’Alliance française de Guatemala, la traduction en langue maya kaqchikel du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. L’Ambassade de France a notamment financé la traduction et l’impression de l’ouvrage.

Cette œuvre universelle, l’un des livres les plus traduits au monde (en plus de 220 langues), est pour la première fois proposée dans l’une des principales langues mayas du Guatemala, le kaqchikel. Pour cette occasion, une trentaine d’élèves bilingues espagnol-kaqchikel scolarisés à l’école Ixmucané de Tecpán, accompagnés d’une dizaine de professeurs, ont participé à l’événement.

JPEG Les élèves de l’école Ixmucané de Tecpán

Après les mots de bienvenue de M. Arnaud Carrère, Directeur de l’Alliance française, MM. Carlos Cabarrús, Vice-recteur de l’Université Rafael Landívar, Pedro Morejon Patzán, Représentant de la Communauté linguistique kaqchikel, Cirilo Pérez Oxlaj, Ambassadeur des peuples indigènes du Guatemala, Edgar Montiel, Représentant de l’UNESCO au Guatemala et Philippe Bastelica, Ambassadeur de France au Guatemala (voir le discours de l’ambassadeur), se sont succédés à la tribune.

JPEG De gauche à droite : M. Pedro Morejon Patzán, M. Cirilo Pérez Oxlaj, M. Philippe Bastelica, Mme Anabella Giracca, M. Edgar Montiel et M. Carlos Cabarrús.

Les interventions ont été suivies de la lecture d’extraits du Petit Prince, dans les trois langues que sont le kaqchikel (Mme Carmelina Levi Lix Socop, membre de la Communauté linguistique kaqchikel), le français (M. Ariel Rivera, Vice-recteur de l’Université Rafael Landívar) et l’espagnol (M. Jorge Carro, Directeur de la bibliothèque de l’Université Rafael Landívar).

Plusieurs membres de la Communauté linguistique kaqchikel, auteurs de la traduction, ont ensuite proposé un petit spectacle très vivant en kaqchikel, inspiré de l’œuvre de Saint-Exupéry.

JPEG Les membres de la Communauté linguistique kaqchikel auteurs du spectacle.

La Marimba de Bellas Artes a fait apprécier toute l’étendue de son talent en interprétant 5 morceaux très applaudis.

L’événement s’est achevé par la remise symbolique de la traduction du Petit Prince au Vice-ministre de l’Education bilingue interculturelle, M. Jorge Raymundo, et à la Directrice de l’école Ixmucané, Mme Alba Velázquez. Mme Anabella Giracca, Directrice de l’Institut de linguistique et d’interculturalité a conclu la présentation.

Voir les articles de presse (en espagnol uniquement) consacrés à l’événement :

- El Principito

- El Principito, en kaqchikel

- La obra de Saint-Exupéry para el lector kaqchikel

- Voir la vidéo de Prensa Libre : El Principito transcrito al Kaqchikel

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page