Quai Branly - Exposition "Maya, de l’aube au crépuscule"


JPEG

L’attention que porte la France à travers des activités très diverses de mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, trouve à s’exprimer avec éclat depuis le 21 juin, à l’occasion de l’exposition intitulée « Maya, de l’aube au crépuscule » qui se tient à Paris au musée du Quai-Branly, jusqu’au 2 octobre 2011.

Il faut remonter à l’exposition « Art Maya du Guatemala », en 1968, pour retrouver trace d’un événement de cette ampleur*.

L’archéologie est un thème majeur de la coopération française au Guatemala avec une présence sur deux sites : la Joyanca et Naachtun, capitale royale de la civilisation Maya, et principal établissement de la période classique dans le bassin du Mirador (au Nord du pays, dans le département du Petén). Les fouilles de Naachtun sont portées par l’équipe mayaniste de l’UMR du CNRS « Archéologie des Amériques » en liaison avec l’antenne du Centre d’Etude Mexicaines et Centroaméricaine (CEMCA), a débuté en février 2010 et doit s’achever en 2014.

L’exposition du Quai Branly propose, à travers 150 pièces exceptionnelles qui, pour la plupart, ne sont jamais sorties du Guatemala, de découvrir cette civilisation Maya, l’une des trois civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Amérique précolombienne.

Les dernières recherches au Guatemala permettent de présenter aujourd’hui une conception plus large et plus complexe de cette civilisation, en décrivant la grande variété et l’évolution de son organisation sociale, de ses formes architecturales et de ses styles artistiques. Céramiques peintes, stèles, pierres fines taillées, éléments funéraires, vestiges architecturaux, ornements..., présentés selon un parcours chronologique, offrent un panorama complet de la culture maya du Guatemala, son développement, son apogée et son déclin.

L’exposition propose également un portrait actuel de cette civilisation en présentant les coutumes, rituels et richesses de la culture maya contemporaine.

Informations  :

L’exposition est placée sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, et de Monsieur Álvaro Colom Caballeros, Président de la République du Guatemala.

Commissaire de l’exposition : Juan-Carlos Melendez, directeur du Musée National d’archéologie et d’ethnologie de la ville de Guatemala.

Conseiller scientifique : Richard Hansen, archéologue.

Musée du Quai-Branly
37, quai Branly
75007 – Paris
Tél : 01 56 61 70 00
mardi, mercredi et dimanche : de 11h à 19h
jeudi, vendredi et samedi : de 11h à 21h
Site Internet : www.quaibranly.fr

* « Art Maya du Guatemala ». Exposition de 1968.

L’exposition, ouverte du 20 juin au 14 octobre 1968 dans les Galeries nationales du Grand Palais, présentait 414 œuvres. Le commissaire était Henri Lehmann, sous-directeur du musée du l’Homme, avec le concours de Marcel Evrard fondateur de l’Ecomusée Le Creusot-Montceau, pour la mise en place de l’exposition. Elle fut inaugurée par André Malraux, alors Ministre des affaires culturelles et Miguel Angel Asturias, Ambassadeur du Guatemala à Paris. La fréquentation fut de 127.476 visiteurs.

Vidéo : le 3 octobre 1968, le Général de Gaulle visita l’exposition.

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page