Ri ch’uti’ajpop (Le Petit Prince) remis au centre éducatif Oxlajuj Q’anil [es]

Le 29 février, l’Ambassadeur de France au Guatemala et la Directrice de l’Institut de Linguistique et d’Interculturalité (ILI) de l’Université Rafael Landívar ont remis conjointement la traduction en langue maya kaqchikel du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, au Centre éducatif maya communautaire Oxlajuj Q’anil, situé dans le hameau dénommé Hacienda María (commune de San José Poaquil, département de Chimaltenango).

La traduction en kaqchikel de cette œuvre universelle, l’un des livres les plus traduits au monde, a été en effet effectuée avec le soutien de l’Ambassade de France, qui a également participé à l’impression de l’ouvrage.

Pour cette occasion, qui fait suite à une première présentation officielle à l’Alliance française de Guatemala le 16 novembre 2011, plus de trois cents personnes (élèves, parents d’élèves, autorités communautaires, visiteurs) se sont réunies dans l’enceinte de l’établissement et ont participé à l’événement.

Après une courte invocation réalisée par un Ajq’ij, selon la tradition maya, M. Pablo Xinico Ajú, Directeur du centre Oxlajuj Q’anil, M. Lauriano Jutzuy Chutá, Maire-Adjoint de San José Poaquil, Mme Anabella Giracca, Directrice de l’Institut de Lingüístique et d’Interculturalité de l’Université Rafael Landívar, M. Philippe Bastelica, Ambassadeur de France au Guatemala (voir la version française du discours de l’ambassadeur), M. Gutberto Nicolás Leiva Alvarez, Vice-ministre de l’Education bilingue interculturelle, Mme Gloria Cristina Batzin, Chef du département technico-pédagogique de la Direction départementale de l’Education du département de Chimaltenango, et M. William Simon Peren, Coordonateur de l’Association de centres éducatifs mayas (ACEM), se sont succédés à la tribune. La partie officielle de l’événement s’est achevée par la remise symbolique de la traduction du Petit Prince au Directeur et à une élève du centre Oxlajuj Q’anil.

Les interventions ont été suivies d’une présentation, introduite par M. Hector Tubac, Directeur des Relations Institutionnelles du Ministère de la Culture et des Sports, du jeu de la pelote maya et de celui de la pelote de feu.

Voir les articles de presse consacrés à l’événement :
- Prensa Libre
- Nuestro Diario

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page