Table Ronde : Comprendre les principaux enjeux de la mobilité dans l’aire métropolitaine de Guatemala

Comprendre les principaux enjeux de la mobilité dans l’aire métropolitaine de Guatemala, tel a été l’objectif de la table-ronde qui s’est tenue le vendredi 20 mars à Ciudad de Guatemala.
Fruit d’une coopération entre le Centre d’études mexicaines et centraméricaines (CEMCA), le Service économique de l’Ambassade de France au Guatemala, le Centre d’études urbaines et rurales (CEUR) de l’Université San Carlos (USAC) et le Secrétariat général à la planification (SEGEPLAN), cette table-ronde a réuni 5 spécialistes de la mobilité, issus de l’ingénierie urbaine française (Nicolas Prego, Artelia Group), de la recherche scientifique (Eduardo Velasquez, CEUR), de l’opérationnel (Alessandra Lossau, Direction de la mobilité de la municipalité de Guatemala), de l’aménagement et planification (Henry Castenada) et de la décision politique (Juan Carlos Garrindo, intercommunalité des municipalités du Sud).
Guidés dans un premier temps par des questions qui leur étaient spécifiquement adressées, les spécialistes ont exposé leur vision des enjeux de la mobilité dans l’aire métropolitaine de Guatemala, les limites auxquels ils étaient confrontés. Dans un deuxième temps, ils ont pu réagir à celles des autres spécialistes présents et répondre à quelques questions posées par l’assistance qui était composée de représentants d’organisations publiques et privées, d’associations d’usagers, toutes concernées par la thématique de la mobilité à Guatemala.
Ce format de table-ronde a offert un cadre à des débats argumentés, respectueux des visions des uns et des autres. Il a permis de cerner les principaux éléments de la problématique de la mobilité dans une capitale d’Amérique Centrale. C’est un outil de coopération interinstitutionnelle, qui se révèle terriblement efficace pour réunir décideurs, entrepreneurs, opérationnels et chercheurs, français et centro-américains.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 12/12/2016

Haut de page